Eliminez les amas graisseux tenaces.

En savoir plus
Prendre rendez-vous en ligne
MENU

Plastie de l’abdomen

La plastie abdominale ou abdominoplastie correspond à une remise en tension de la peau de l’abdomen par une résection de celle ci associé en fonction des besoins à une suture des muscles de la paroi  abdominale (diastasis).

Elle est souvent réalisée dans les suites des grossesses ou d’un amaigrissement.

On pratique en général l’ablation de toute la peau se situant entre l’ombilic et le pubis au moyen d’une cicatrice horizontale dissimulée dans la culotte et on replace le nombril en bonne position avec une cicatrice autour de celui ci.

Lorsque cela n’est pas nécessaire, on ne touche pas au nombril en réséquant simplement de la peau dans la zone sous ombilicale. Il s’agit du « mini-lift abdominal ».

L’abdominoplastie est couramment associée à une lipoaspiration de l’abdomen et des flancs pour une prise en charge globale de la silhouette.

Une prise en charge partielle par l’Assurance Maladie est possible lorsqu’il existe un tablier abdominal recouvrant le pubis et après avis du Médecin Conseil lors d’une demande d’entente préalable. Cette demande est remplie lors de la consultation si on juge que les critères sont réunis.

La plastie abdominale est réalisée sous anesthésie générale avec une hospitalisation de 3 jours en moyenne. Elle nécessite l’arrêt du tabac au moins 1 mois avant. Il faut dans les suites porter une ceinture de contention pour une durée de 1 mois afin de faciliter les suites opératoires et la disparition de l’œdème.

La période de repos doit être d’environ 15 jours après avec l’interdiction de soulever de charges lourdes pendant au moins 1 mois (ce d’autant plus qu’il y a eu une retente de la sangle abdominale).

La prescription d’un traitement anticoagulant post opératoire est la règle afin de limiter au maximum le risque de phlébite.

Les complications sont rares mais à ne pas négliger : hématome, infection, nécrose cutanée (favorisée par le tabagisme)… Il est nécessaire de réaliser un suivi régulier.

Les cicatrices vont naturellement avoir tendance à rougir et à s’épaissir avant de blanchir définitivement. La cicatrice à  1 an est tout à fait acceptable.

On peut parfois effectuer des retouches au niveau de la cicatrice sous anesthésie locale pour parfaire le résultat en cas d’imperfection

 

Exemple d’une patiente avant l’intervention d’abdominoplastie avec hernie abdominale :

AVANT APRÈS Abdominoplastie avec hernie abdominale

Résultat après l’intervention :

APRÈS Abdominoplastie avec hernie abdominale

 

Exemple d’une patiente avant l’intervention d’abdominoplastie :

Abdos-Avant

Résultat après l’intervention :

Abdos-Apres

 

dermo abdo - nantes - avant

Résultat après l’intervention :

dermo abdo - nantes - apres

Dernière modification : 20/06/2017